Partagez | 
 

 Au secours de la Belle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mérope&Ézéchiel
<34

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Au secours de la Belle !   Ven 6 Mai - 16:42

Le Château de la Bête. Ainsi nommée parce qu'elle appartenait à la Bête. Pourtant, depuis déjà plusieurs mois, sa résidence n'était plus sienne, enlevée de force et d'antipathie par la Coalition Noire. Néanmoins, la perte de sa demeure ne fut point le plus grand malheur de la Bête, mais bien la perte de Belle. Un bien matériel, aussi luxueux soit-il, peut toujours être remplacé, alors que les sentiments, eux, ne peuvent être banalement négligés. Pour tout dire, la Bête ne portait que peu d'importance à son manoir, et s'attendait probablement à ne pas le ravoir de sitôt. Ce qui l'intéressait davantage, c'était de pouvoir toucher de nouveau sa douce, de pouvoir la serrer incessamment, de pouvoir lui susurrer son amour à l'oreille. Inexorablement, c'était la raison principale de cette petite escapade en terres obscures : Natsu, la Bête et Auron s'étaient rendus au Château de la Bête afin de retrouver la princesse de cœur, toujours prise au piège dans les cachots de la résidence. Un combat acharné allait assurément s'ensuivre.

Natsu et la Bête étaient déjà sur la route du sauvetage, Auron ayant eu un léger contretemps avec un certain loup. Ils pénétrèrent furtivement à l'intérieur de la demeure, échappant aux regards attentifs des gardes du château. Dès que la Bête entra dans sa résidence, son coeur stoppa net et sa respiration s'accéléra. Tant de souvenirs mémorables s'étaient déroulés dans ce hall-même, tant de joie et d'allégresse avaient été vécues ici. La Bête se revoyait, collée contre sa Belle, valsant des heures durant, omettant la notion du temps. Les mobiliers loquaces, les armures vivantes... La Bête dut se retenir pour éviter un soupir nostalgique, tenant malgré tout à sa réputation. Elle était d'ailleurs si absorbée par ses souvenirs qu'elle en oublia sa mission principale, Natsu étant déjà beaucoup loin dans le Château. Curieusement, la Bête ne se dirigea pas immédiatement vers l'aile est - sachant que les cachots se trouvaient à cet endroit - se dirigeant plutôt vers Madame Samovar, la théière parlante, qui errait par là.

« Mon Prince! s'exclama-t-elle. Mais que faites-vous ici, malheureux? Vous allez être vu et... »

« Je viens retrouver Belle, et reprendre mon château. Où est-elle, d'ailleurs? »

« Je savais que vous reviendrez, Adam. Belle est dans les cachots, faites vite! »

« Merci, fit la Bête en se retournant. Dites, la Coalition ne vous fait pas trop la vie dure? »

« ... Disons seulement que notre existence n'est pas aussi facile qu'autrefois... »

« C'est-à-dire? »

« Adam, mon Prince... Ce n'est pas la peine de vous inquiéter pour nous. »

« Madame Samovar, dites-moi tout. Ces gens méritent de payer pour le mal qu'ils ont fait. »

« Tout va bien, je vous assure, mentit la théière. Allez, au trot! Belle vous attend. »

La Bête salua son interlocutrice et se dirigea vers l'aile est de son château. La porte était déjà défoncée, probablement due à l'arrivée de Natsu. La Bête franchit donc le seuil du hall, et se retrouva aussitôt à quelques pas des cachots. Elle aperçut son collègue au loin, s'avançant vers les profondeurs de l'aile, ne sachant pas exactement où aller. Contrairement à lui, elle prit l'initiative de s'avancer directement vers Belle, voulant éviter quelconque affrontement. Mais alors qu'elle s'approchait de l'accès des cachots, elle aperçut sur le sol trois araignées singulièrement larges s'avancer vers elle. La Bête se recula un peu - beaucoup, en fait - et elle sentit soudainement une présence derrière elle. Par instinct, elle décida de se retourner, et elle resta médusée, immobile, quand elle aperçut une arachnide colossale. Du haut de ses deux mètres, la mastodonte était affreusement monstrueuse et elle marchait grâce à six interminables pattes velues, pattes d'ailleurs ornées de griffes acérées. Des pinces géantes se mouvaient sans cesse, prêtes à piéger n'importe quel insoucieux. Ses paires d'yeux ébènes étaient terrifiants, témoignant d'une envie de chair fraîche... Pour tout dire, la Bête aurait préféré ne jamais se retourner...

Pendant l'espace d'un instant, la Bête voulut se retourner et quitter pour les cachots afin de retrouver Belle, mais jugea qu'elle ne pouvait laisser seul Natsu contre cette reine araignée. Et qui dit créature en liberté, dit aussi maître, forcément... Alors, la Bête n'attendit pas une seconde de plus pour attaquer l'arachnide gigantesque. Elle grogna de toutes ses forces au premier abord, ce qui fit reculer et déstabilisa la tarentule. La Bête profita ensuite de ce moment de déséquilibre pour charger contre son adversaire : la Bête fonça directement sur les pattes avant de l'araignée, engendrant une chute forcée. Difficilement, le mercenaire décida de bondir sur le monstre, et commença à lui asséner plusieurs coups sur la tête, sentant que chacun de ses impacts affaiblissait - peu, mais quand même - l'araignée. Mais la créature décida de se débattre au moment où la Bête sentait qu'elle avait le dessus : une boule de poil scinda l'air, s'écrasant violemment sur l'un des murs de l'aile est. Le choc fut si brutal que plusieurs cadres chutèrent, de même que quelques armures inanimées. La Bête resta assommée quelques moments, alors que l'arachnide commença à se diriger vers elle, d'une démarche pour le moins terrifiante. Pour comble de malheur, au même moment, une silhouette svelte et féminine traversa l'obscurité de la pièce, annonçant une nouvelle ennemie...

« Natsu, fais... »

Une toile émergea de la gueule de l'araignée, les fils se positionnant de façon à empêcher la Bête de respirer. Cette dernière chercha son souffle quelques moments, tentant en vain de retirer cette toile de sa bouche. Comme si elle se débattait contre elle-même, la Bête se tortillait dans tous les sens, commençant tranquillement à s'asphyxier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicdisney.forumactif.com
 
Au secours de la Belle !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )
» La belle andalouse
» post fumage, netoyer sa belle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THIS IS A NEW START :: Les Chroniques de Boule-Poil.-
Sauter vers: