Partagez | 
 

 Débusquer, escalader et trapper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mérope&Ézéchiel
<34

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Débusquer, escalader et trapper.    Dim 17 Avr - 18:41

__Débusquer, escalader et trapper__

De retour à Agrabah­. Le Roi Mickey commençait tranquillement à s'accoutumer à cette chaleur pesante, à ce soleil brûlant et à tout ce sable à perte de vue. Contrairement aux autres fois, il n'eut donc pas de période d'adaptation à ce changement drastique de climat, et il put dès lors débuter sa mission sans attendre. Aujourd'hui, la commandante lumineuse, la très admirable Tifa, l'avait envoyé en plein cœur de cette nature désertique pour un exploit pour le moins particulier. Des témoins oculaires - des riches bourgeois d'Agrabah pour la plupart - avaient rapporté à la Lumière qu'un singe s'amusait à dérober les objets de valeur de tous les passants. Mais ce n'était pas tout : le primate possédait également une étrange faculté... Selon les sources, il semblerait que l'animal attire curieusement les forces obscures. Il était donc important d'agir promptement et efficacement, pour empêcher un bouleversement de la cité d'Agrabah.

Dans une démarche légère et impatiente, le Roi Mickey chemina donc vers le Palais du désert où on avait repéré pour la dernière fois ledit singe. Quelques minutes plus tard, il se retrouvait déjà devant les énormes portes du château. Il lança quelques regards furtifs autour de lui afin de distinguer le primate. Les yeux du monarque se posèrent finalement sur la cime du Palais : sur celui-ci, on pouvait clairement distinguer une silhouette acrobatique qui bondissait dans tous les sens. Plusieurs passants regardaient également la scène et ils semblaient incroyablement furieux. Le souverain s'approcha de ces derniers et ils répondirent tous en chœur qu'il s'agissait indubitablement du primate recherché. Le monarque n'attendit donc pas une minute davantage pour débuter et se hâta aussitôt vers le mur d'enceinte du Palais du désert.

Première épreuve : le monarque devint réussir à escalader ce mur, puisque le grillage était déjà fermé, empêchant l'accès au château pour tous les visiteurs. Le Roi Mickey fit donc un demi-tour sur lui-même et discerna près du mur une résidence moyenne qui paraissait plus facile à grimper. Il se dirigea donc vers elle à toute vitesse et l'escalada plutôt aisément en s'agrippant à de légères protubérances causées par l'usure. Une fois rendu sur le toit, il monta ce qui semblait être une cheminée. À présent, le mur d'enceinte se trouvait à sa portée, mais il devait avant tout effectuer un saut de plus de deux mètres. Il prit donc son élan et bondit dans les airs. Alors que son cœur arrêta subitement de battre, il était certain qu'il allait atterrir sur le sol. Heureusement, par une chance inouïe, sa dextérité lui permit de survivre à une chute qui aurait bien pu être fatale : il parvint ainsi à s'agripper sur le haut du mur et il le traversa finalement.

Mais ce n'était pas tout : à présent, il devait réussir à descendre de là. Il parcourut donc le haut des murs à la recherche d'un bâtiment quelconque ou de quelque chose qui pourrait amortir sa lancée. Après quelques secondes de recherche, il aperçut au loin un amas de buissons. Il tenta donc le tout pour le tout et s'élança une fois de plus dans le vide. Malheureusement, l’atterrissage ne fut pas aussi délicat que prévu : les branches des buissons transpercèrent légèrement sa peau, engendrant de courtes plaies partout sur son corps. Toutefois, ces blessures n'étaient évidemment pas assez intenses pour le mettre dès lors hors-combat. Il se releva ainsi sans trop de difficultés et se dirigea vers le fameux Palais du désert, enfin.

La deuxième étape était une épreuve de taille, même pour le Roi Mickey. Le château de Jasmine s'élevait sur plus de quarante mètres de hauteur, d'autant plus que ses murs étaient pour la plupart lisses et abrupts. Il fit donc le tour du Palais à deux reprises, afin d'identifier l'endroit qui serait le plus favorable à l'escalade. Il en conclut que le moyen le plus facile était par le devant. Dans un élan de confiance, il se servit des grillages de métal sur la porte pour s'élever un peu. Alors qu'il aurait cru que cela aurait été aisé, il se surprit à avoir de la difficulté à l'escalader. Néanmoins, il réussit finalement sans tomber. Ensuite, il parvint à monter encore un peu grâce à un arc de bois gigantesque qui surmontait ladite porte. Puis, il atteint le premier toit avec une aisance singulière. Bon, il est où ce primate maintenant? Sur le dôme le plus haut, évidemment...

En effet, le Roi Mickey pesta contre les cieux quand il se rendit compte que le singe se trouvait sur le dôme doré du Palais le plus élevé dans les airs. En effet, il était à un tel point haut qu'il semblait se dissiper dans les nuages, dansant avec le soleil. Le monarque soupira, mais se lança sans attendre dans une montée d'alpinisme incroyable. Heureusement, les murs qui menaient jusqu'audit dôme étaient plus usés, et donc plus faciles à monter. En s'agrippant aux fenêtres et aux encavures de la parois, le souverain s'élevait tranquillement mais sûrement. Alors qu'il n'était qu'à quelques mètres du dôme doré, il passa à peu de tomber lorsque son pied fendit l'éther. Usant de ses réflexes, il parvint à conserver un semblant d'équilibre et ainsi éviter le pire. Il escalada les derniers mètres plus doucement, par peur de chuter dans le vide.

Mais le dôme était très lisse, en plus d'avoir une forme qui était plutôt complexe à escalader. Réfléchissant, il décida qu'il était préférable d'utiliser sa Keyblade pour cette partie de la mission. D'un claquement de doigts, il fit apparaître sa fameuse Stella et la planta dans le dôme, afin de le monter plus promptement mais surtout beaucoup plus prudemment. La route vers les cieux s'avérait de plus en plus difficile, et la fatigue commençait graduellement à s'emparer du cœur de Mickey. À mi-chemin, il enfonça solidement sa Keyblade dans la pierre et s'assit inconfortablement sur cette dernière, afin de prendre un moment de répit. Il tira avantage de sa position pour admirer Agrabah à vol d'oiseau... De cette hauteur, ce lieu semblait paradisiaque, presque utopique. Il en conserverait une image claire dans sa tête à tout jamais...

« Agrabah... Qui aurait cru que je pourrais la voir de si haut. C'est magnifique. »

Cependant, Mickey devait agir rapidement, parce qu'il sentait que les sans-cœurs étaient de plus en plus près... Il les sentait s'intégrer tranquillement dans le monde d'Agrabah. Il se releva donc et recommença le même jeu (Keyblade-montée-Keyblade) afin d'escalader le haut du dôme doré. Quelques minutes plus tard, il se trouvait déjà sur le zénith du Palais du désert, où errait également le redouté primate. Le Roi Mickey usa de sa magie pour le geler partiellement, mais évidemment, il n'avait pas songé à un plan B... Sur une surface lisse, la glace a tendance à... glisser. Ainsi, le singe se mit à chuter sur les parois du dôme, s'approchant prestement de la chute. Ne sachant pas trop quoi faire, le monarque se concentra sur sa faible puissance magique et s'en servit pour faire léviter un peu l'animal et le ramener jusqu'à la cime du dôme. Une fois de plus, le Roi Mickey venait d'éviter le pire... mais le meilleur restait à venir!

En effet, le monarque devait toujours... redescendre. Évidemment, il n'avait pas envie de refaire tout le trajet inverse, d'autant plus qu'il était de plus en plus exténué par l'effort physique. Il se mit donc à cogiter avec ardeur, jusqu'à ce qu'une solution plus ou moins sensée lui vint à l'esprit. Récemment, grâce à l'assistance appréciée du mage à la barbe argentée, le Roi Mickey avait acquis une nouvelle compétence fort utile dans de telles circonstances. Le saut de l'ange, que Maître Yen Sid la nommait. Cette technique plutôt difficile à maîtriser permettait de ralentir la vitesse d'un bond. Il l'avait longuement pratiqué, mais il crut plus sage de ne pas tomber directement sur la terre ferme, mais plutôt d'y aller de dôme en dôme, ce qu'il fit donc. Pour la première fois, il sauta dans le vide et atteignit en douceur un dôme adjacent. Il refit le même jeu avec un deuxième dôme, mais cette fois-ci l’atterrissage fut un peu plus brutal. Le dernier bond se termina sur le plancher du Palais du désert. Il venait de triompher, donc? Hum... pas exactement.

Le singe; que devait-il faire avec à présent? Il ne pouvait le laisser en liberté, au risque d'attirer de nouveau les ténèbres. Alors, était-il préférable de l'apporter avec lui jusqu'au château Disney pour voir ce qu'il pourrait faire avec? Non... Même si les terres de la Lumière pouvaient repousser les sans-cœurs, il n'était pas préférable d'attirer les ennuis. Songeant toujours, il engendra donc un portail doré et réapparut quelques secondes plus tard en plein cour de la Fin des Mondes. Il déposa le singe sur le sol et quitta aussitôt le seuil du vide... Voilà, une autre mission achevée? En espérant que le primate ne fasse pas trop d'ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicdisney.forumactif.com
 
Débusquer, escalader et trapper.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pau : ivres, trois hommes décident d'escalader le clocher de l'église
» Terril
» Cadavres Exquis n°3
» Femme...
» Un Set Heatran Original ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THIS IS A NEW START :: Les Éphémérides d'un Rongeur.-
Sauter vers: