Partagez | 
 

 Légion, le Héraut des machines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mérope&Ézéchiel
<34

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Légion, le Héraut des machines   Sam 2 Fév - 15:38



    Légion, le Héraut des machines

    Informations globales

    V r a i N o m : Adam Jensen.
    N o m C o n n u : Légion.
    S u r n o m : Héraut des machines.
    Â g e : La trentaine.
    C a m p : Mercenaires.
    M o n d e N a t a l : Routes stellaires.
    G r a d e V i s é : Maréchal.
    Descriptions caractéristiques

    Il avait perdu la notion du temps depuis un moment quelconque qui ne lui importait pas. Était-il là depuis deux heures, deux semaines, deux mois ? Il n'en savait rien, mais ne faisait rien pour le savoir. À cet instant précis, le temps n'était qu'une vulgaire futilité. Seule sa mission avait de la valeur à ses yeux, le reste n'était qu'accessoire. Il préparait le coup depuis trop longtemps et avec trop de minutie pour le voir échouer. Il ne pouvait capituler et donc, il ne pouvait se résigner à faire autre chose que de préparer, structurer, appréhender, anticiper. Toute l'univers perdait son importance quand quelque chose de plus grand occupait son esprit.

    La pièce dans laquelle il se trouvait était plongée dans une semi-obscurité brisée par la lumière froide de son ordinateur. Ses doigts fuselés pianotaient sur le clavier alors que des séquences chiffrées défilaient sur l'écran. Il les regardait avec tant de concentration qu'on aurait dit que plus rien n'existait autour de lui, qu'on aurait dit qu'il lisait la plus grandiose des fables au travers de ces nombres. Ses yeux, tellement irrités par la fatigue que du sang calfeutrait le noir de ses iris, bougeaient nerveusement, balayant chaque unité, chaque symbole et chaque centimètre de l'écran. On aurait dit que son âme était ailleurs, quelque part dans le processeur de l'ordinateur.

    Pourtant, on ne lisait aucune émotion sur son visage, pas la moindre lueur de vie qui aurait pu le différencier d'une dépouille. Son faciès était inerte, immobile, impassible. Si ses mains ne se mouvaient pas aussi frénétiquement, on aurait pu croire qu'il était mort. On ressentait en fait autant d'émotions dans son regard que dans celui d'un androïde : rien.

    Ainsi se laissa-t-il emporter dans une valse manuelle de plus en plus intense. Pendant quelques secondes, il enchaîna les commandes à une vitesse vertigineuse jusqu'à ce que l'écran s'éteigne, indiquant qu'un réinitialisation des données était nécessaire à la progression. Quand elle se rouvrit quelques secondes plus tard, la lumière n'eut à peine le temps de l'aveugler que ses réflexes dirigèrent ses mains sur sa tempe. Il effleura deux branches ébènes incrustés dans sa peau et des verres fumés vinrent apparurent pour amenuiser l'intensité de la lumière. À peine déstabilisé, il n'attendit pas une seconde de plus pour perpétuer sa programmation.


    Fiche biographique



    Notes supplémentaires

    1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ? Oui, le passé l'a prouvé.
    2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique, chimérique ou réel (nuances acceptées), que serait-il ? Un chien ayant perdu son maître, perpétuant de vieilles habitudes en sa mémoire.
    3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ? C'est donnant-donnant. Il est fidèle envers ceux qui sont fidèles, loyal envers ceux qui le sont tout autant.
    4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales. Delhia, Machine et Turbine (essentiellement).
    5) Quelle est la devise de votre personnage ? « L'homme est une passion inutile.
    6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points forts et points faibles ? Vous connaissez tous ce dont je suis capable, n'est-ce pas ! Voici un autre point fort : je connais Xaldin personnellement !
    7) Pourquoi incarner ce personnage ? De la passion, un peu de Mass Effect, des robots, du plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicdisney.forumactif.com
 
Légion, le Héraut des machines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que valent les machines electra
» Kolwezi, la part de la légion
» Jouer les Héraut de Tzeentch
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Jacques Bouveresse, philosophe français, refuse publiquement la légion d'honneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THIS IS A NEW START :: Les Mésaventures de l'Inconnu-
Sauter vers: